Sir Alfred Edward Rowden White

Cheryl Yat-Beaumont

Sir Alfred Rowden White

Sir Alfred Edward Rowden White as a young man, n.d. University of Melbourne Archives, Sir Alfred Edward Rowden White collection, 1963.0004

Sir Alfred Edward Rowden White naît le 5 novembre 1874. Il devient médecin et commandant du Service de Santé des Armées Australiennes. Il est le cinquième enfant de Susannah Mary Gooding, qui travaille comme domestique. Le nom de son père ne paraît pas sur son acte de naissance. Malgré cela, il y a un ensemble d’éléments prouvant que Rowden White est le fils de Sir Samuel James Way, juge en chef de l’Australie-Méridoniale en 1876. Les historiens émettent l’hypothèse que les parents biologiques de Rowden White n’étaient pas mariés parce que la société australienne ne trouvait pas acceptable un mariage entre une domestique et un avocat ambitieux. Dans les années 1880, toute la famille de Rowden White déménage à Melbourne.

Pendant la première guerre mondiale, le commandant Rowden White effectue quatre ans de service. En 1917, Rowden White obtient le poste de commandant du Service de Santé des Armées Australiennes de la Première Force Impériale Australienne (1914-1918). À la fin de la guerre, le commandant Rowden White visite toute l’Europe et étudie la condition de vie des prisonniers de guerre. Les allemands ont capturé 3 850 soldats australiens dont environ 1 000 meurent en captivité. De plus, les turcs capturent trois groupes de soldats australiens – 217 au total – à Gallipoli. Sans surprise, les prisonniers y endurent des mauvais traitements. La plupart du temps, le retour à la vie civile est difficile pour ces hommes à cause de traumatismes, de crises d’ anxiété régulières et d’autres symptômes liés au stress post-traumatique de la guerre.

Oxford visit, Alfred Rowden White

Notes from a visit to Oxford to see recent methods in treatment of war neurosis at Ashurst Hospital, 1919. University of Melbourne Archives, Alfred Rowden White collection 1963.0004 item 5/2 box 1

Dans une lettre, le commandant décrit le traitement et la gestion de la ‘Functional Nervous Disorders due to War Conditions’ – les symptômes du syndrome de stress post-traumatique. Comme l’observe Rowden White, les soldats qui rentrent sont frappés d’amnésie parce que le choc de la guerre provoque le refoulement des souvenirs, de la mémoire. Dans ce document, Rowden White raconte l’histoire d’un soldat qui a été paralysé. Sous hypnose, le soldat se souvient d’avoir été gravement blessé à la jambe. Tandis qu’ il s’assoit dans l’ambulance, il voit un autre soldat qui a une blessure similaire. Il est évident que l’autre soldat est paralysé. Le soldat, impressionné et sous le choc, est profondément traumatisé car il pense qu’il va être paralysé à son tour. Après, il ne remue plus complètement ses jambes. À la fin de la séance d’hypnose, le psychanalyste rassure le soldat et il lui demande de marcher. Chose étonnante, bien que tremblant, le soldat peut marcher. Après une courte période de rééducation, le soldat retrouve la capacité totale de marcher.

À la fin de la première guerre mondiale en

1918, le commandant Rowden White restera actif dans l’armée australienne. En 1936, il sera promu au poste de colonel juste avant le début de la deuxième guerre mondiale. Il sera capturé en février 1942. Pendant cette période, il est connu pour sa dignité et sa force de caractère. Rowden White deviendra un mécène de nombreuses organisations, y compris l’Université de Melbourne. Sir Alfred Edward Rowden White est mort en 1963. Il sera fait chevalier en 1961.

Bibliograhie

J’ai cherché l’information sur le site <http://adb.anu.edu.au/biography/white-sir-alfred-edward-rowden-12008>. En plus, l’archiviste de l’Université Katie Wood m’a donné des informations.

This entry was posted by dev-admin on at and is filed under Doctors, hospitals and treatments. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Want to get in touch?

For more information about the website or the collections, contact the University of Melbourne Archives at archives@archives.unimelb.edu.au or via the web form.

Contact us