Le magazine « Aussie » et son rôle dans la première guerre mondiale

Elles Tielen

La langue :

La langue utilisée dans ‘Aussie’ était, un peu sans surprise, l’anglais. Mais ce n’était pas l’anglais typique. Les ‘diggers’ parlaient en employant beaucoup d’argot, et le magazine ‘Aussie’ reflète cette tendance. La première édition contient un dictionnaire d’Aussie, ‘for the use of those at Home.’ (Harris, 1918; 10) [Pour éclairer ceux qui sont restés au pays]. Le dictionnaire indique d’une part qu’une culture et une identité fortes avaient été établies entre les soldats à travers la langue, et d’autre part, qu’un écart croissant s’était développé entre les soldats rentrés, les civils et les soldats du front. Malgré les références multiples à l’Australie, le style d’écriture, l’humour et l’usage toujours présent de l’argot ont créé et maintenu une culture propre aux soldats, loin de la culture australienne en général. Par exemple, l’inclusion des mots comme ‘compree’ et ‘finnee’, qui sont dérivés du français mais signifient autre chose pour les soldats, montre une langue et une culture distinctes du reste de la population. Le développement d’une culture propre aux soldats était très important car elle unifiait les hommes, et les publications de guerre ont joué un rôle important dans la création de cette culture et de cette identité (Laugesen, 2003).

More Diggers' French

“More Diggers’ French” in Aussie magazine, March 1919, p7. University of Melbourne Archives, Ray Jones collection 1981.0081 item 5/1/3 box 6

Après la guerre : Après la guerre, le nom de la publication a changé de ‘The Australian Soldier’s Magazine’ à ‘The Cheerful Monthly’ en 1920, et le contenu a changé aussi. Le magazine était initialement tiré à 10,000 exemplaires, mais ce nombre a augmenté rapidement, et à la fin de la guerre, entre 80 et 100,000 copies étaient publiées chaque mois. Cependant, cela n’était pas toujours facile pour Phillip Harris de publier chaque mois. Pendant la guerre, la publication se faisait en France et il y avait des pénuries de papier et des pannes fréquentes de l’imprimerie. Mais après la guerre, ‘Aussie’ a été publié en Australie avec comme objectif de continuer à promouvoir la culture qu’il avait établie. Avec son retour en Australie et la fin de la guerre, le public cible a aussi changé, partiellement parce que le ‘digger’ était maintenant un civil, et partiellement en raison des changements de la société australienne à cette époque (Carter, 2008). La modernité qui avait influencé la société se reflétait dans le nouveau contenu d’’Aussie’ : il y avait moins d’articles destinés aux soldats, et plus d’articles destinés aux jeunes gens en général, ainsi que des articles faisant des références subtiles à la politique et au féminisme. Ainsi, le magazine ‘Aussie’ a eu un grand effet moral sur les soldats qui se sont battus sur le front. La culture qu’il a établie entre les soldats australiens était primordiale pour la vigueur et le dévouement de l’armée australienne. On peut dire que l’expérience des soldats australiens sur le front aurait été très différente sans les magazines de divertissement tels que ‘Aussie’.

Bibliographie

Laugesen, A 2003 ‘Aussie Magazine and the making of Digger Culture during the Great War’, National Library of Australia News Nov 2003, National Library of Australia.

Harris, P 1918 ‘Aussie: The Australian Soldier’s Magazine’, Jan 1918 Issue 1, Australian Imperial Forces Printing Section, France.

Harris, P 1919 ‘Aussie: The Australian Soldier’s Magazine’, Feb 1919 Issue 11, Australian Imperial Forces Printing Section, France.

Carter, D 2008, ”ESPRIT DE NATION’ AND POPULAR MODERNITY’, History Australia, 5, 3, p. 74.1, Political Science Complete, EBSCOhost, viewed 30 September 2013.

National Library of Australia Trove, National Library of Australia, Canberra, accessed 8/10/13 http://trove.nla.gov.au/work/33674028?q=subject%3A%22World+War%2C+1914-1918+-+Personal+narratives%2C+Australian.%22&c=article&sort=holdings+desc&_=1380523288529&versionId=193531119

State Library of Queensland Database, State Library of Queensland, Brisbane, accessed 7/10/13 http://www.firstworldwar.amdigital.co.uk.ezproxy.slq.qld.gov.au/Contents/DocumentDetails.aspx?documentid=76015

National Archives of Australia, Australian Government, Canberra, accessed 8/10/13 http://www.naa.gov.au/collection/explore/defence/conflicts.aspx

This entry was posted by dev-admin on at and is filed under Mates, larrikins and stereotypes. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Want to get in touch?

For more information about the website or the collections, contact the University of Melbourne Archives at archives@archives.unimelb.edu.au or via the web form.

Contact us